Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 18:15

Le Tibet à la "croisée des chemins"


D
HARAMSALA, Inde (Reuters) - Les Tibétains en exil ne cachaient pas dimanche leur mécontentement face à l'absence de progrès lors des pourparlers avec la Chine, à la veille de l'ouverture de discussions, à Dharamsala en Inde, où risque fort d'être remise en cause la ligne modérée suivie par le dalaï-lama envers Pékin.


"Nous avons très clairement dit aux Chinois, cette fois-ci, que nous sommes parvenus à la croisée des chemins", a déclaré Lodi Gyari, émissaire spécial du chef spirituel en exil.


"Pour ce qui nous concerne, nous en sommes sans doute arrivé à une phase cruciale. Nous n'avons pas même parlé d'une nouvelle rencontre", a dit Gyari au cours d'un point de presse à Dharamsala, ville des hauteurs du nord de l'Inde où est basé le gouvernement en exil du dalaï-lama.


Gyari a pris part aux pourparlers qui se sont tenus du 31 octobre au 5 novembre à Pékin, au cours desquels la Chine a continué de rejeter les revendications d'autonomie des Tibétains en exil.


Plusieurs centaines d'exilés tibétains vont, à partir de lundi et jusqu'au 22 novembre, débattre de la marche à suivre désormais. Cela pourrait être l'occasion d'une remise en cause de la ligne suivie par le dalaï-lama, lauréat du prix Nobel de la paix, âgé de 73 ans.


Celui-ci, qui est parti en exil en 1959 après l'échec d'une insurrection contre la présence chinoise au Tibet, a laissé entendre récemment que sa "voie moyenne" pour le Tibet avait échoué, et la rumeur court qu'il compte prendre ses distances avec son activité politique au jour le jour.


Après avoir été hospitalisé pour des douleurs abdominales en août et s'être fait enlever en octobre des calculs biliaires, le dalaï-lama ne participera pas aux débats à Dharamsala. Selon certains militants tibétains, il se prépare à laisser le champ libre à un possible successeur.


Lors des derniers pourparlers à Pékin, la délégation tibétaine a présenté une "note sur une véritable autonomie", communiquée dimanche aux journalistes, qui insiste sur le droit des Tibétains à mettre sur pied leur propre gouvernement régional à prendre part aux prises de décision au sein du gouvernement chinois.


La note appelle en outre à la préservation de la culture et de l'identité tibétaines et à la protection de l'environnement du Tibet.

Abhishek Madhukar et Tenzin Pema, version française Eric Faye

                                                                                                                                                                                          LF

Partager cet article

Repost 0
Published by Cspt29
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • : Parce qu'il est urgent d'agir pour: le peuple tibétain,la richesse de sa culture, les enseignements exceptionnels véhiculés par de grands érudits,les messages d'humanité de sagesse et de compassion,le symbole de paix suscité à travers le monde. Quelques volontaires ont décidé de créer un Comité de Soutien au Peuple Tibétain" (Dpt 29) appelé Tibet Solidarité 29
  • Contact

Recherche