Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 20:16


24.09.08 | 13h02

Afficher l'image Hu Jia et sa femme avant son arrestation
Hu Jia et sa femme avant son arrestation





Le Nobel de la paix pourrait être attribué cette année à un dissident chinois pour rappeler à Pékin ses obligations en matière de droits de l'Homme après la réussite des JO, ont estimé des experts norvégiens mercredi, à environ deux semaines de l'annonce officielle.


"Le prix ira enfin cette année à un dissident chinois", a estimé Stein Toennesson, directeur de l'Institut de recherche pour la paix d'Oslo (PRIO), qui fait de Hu Jia, "peut-être avec sa femme", le favori.


Comptant parmi les voix les plus critiques du régime communiste, Hu Jia a été condamné en avril à trois ans et demi de prison pour tentative de subversion du pouvoir de l'Etat.


Un total de 197 personnes et organisations, dont l'identité est un secret bien gardé, sont en lice cette année pour le prix de la paix qui sera décerné par le comité Nobel le 10 octobre.


"Après la réussite des JO cet été, la RPC (République populaire de Chine, ndlr) devrait être suffisamment mature pour accepter un tel prix sans se hérisser", a ajouté M. Toennesson, lors d'une rencontre avec la presse étrangère à Oslo.


Selon les défenseurs chinois et étrangers des libertés, les jeux Olympiques, d'abord perçus comme la promesse d'une amélioration de la situation des droits de l'Homme, n'ont pas apporté le changement espéré.


"Pendant les Jeux, on a assisté à beaucoup de répression, à une manière très immature de manier les droits de l'Homme et la démocratie, en essayant de censurer les journalistes", a renchéri Janne Haaland Matlary, professeur de politique internationale à l'Université d'Oslo.


Dans le passé, Geir Lundestad, l'influent secrétaire du comité Nobel qui compte cinq membres désignés par le Parlement norvégien, a déclaré que "tôt ou tard, il faudra que l'on s'attaque à la question chinoise".


Un prix à un dissident serait d'autant plus pertinent, selon les experts, que la remise du Nobel, le 10 décembre --anniversaire de la mort d'Alfred Nobel--, coïncidera jour pour jour avec le 60ème anniversaire de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.


"Un autre candidat pour un prix lié aux droits de l'Homme pourrait être un Russe" sur fond de crise dans le Caucase, a ajouté Mme Matlary. "C'est clair: la politique intérieure russe est loin d'être démocratique".


Selon les experts, un prix à la Russe Lidia Ioussoupova, une avocate qui répertorie les violations des droits de l'Homme en Tchétchénie, pourrait être un hommage posthume à Anna Politkovskaïa, journaliste russe très critique du Kremlin, assassinée en 2006.


Parmi les outsiders figurent aussi le bonze vietnamien Thich Quang Do, promoteur de la démocratie dans le pays communiste, le chef de l'opposition au Zimbabwe Morgan Tsvangirai, aujourd'hui Premier ministre, et l'ex-otage franco-colombienne Ingrid Betancourt.

--------------------------------------------------
Extraits Biographie sur Wikipédia

Hu Jia
a choisi pour religion le bouddisme tibétain en 1989, durant les manifestations de la place Tian'anmen. Il a commencé à s’engager publiquement au début des années 1990. Diplômé en économie, il devient membre de la Brigade du yak sauvage, une ONG qui défend les antilopes tibétaines en danger de disparition du fait d’un braconnage toléré par les autorités chinoises et de l’organisation de chasses fort lucratives au Tibet
.
Sa femme, Zeng Jinyan, a été désignée par Time Magazine comme l'une des 100 personnalités de l'année 2007. En 2006, elle a rencontré en Inde le XIVème Dalaï Lama.

Le 3 avril 2008, Hu Jia a été condamné à 3 ans et demi de prison pour incitation à la subversion du pouvoir de l'état, l'acte d'accusation lui reproche d'avoir diffusé des phrases comme celle ci  : « J'ai vraiment honte que notre pays soit régi par cette sorte d'organisation, et estime qu'elle ne vivra pas plus de cent ans ; Si elle ne se désintègre pas, elle sera rapidement transformée comme la dernière dynastie, le parti communiste devrait mourir de sa mort naturelle». L'association Reporters sans frontières a qualifié la condamnation à une telle peine de « provocation » à l'approche des JO de Pékin.

Le 21 avril 2008, sur proposition du groupe des verts, le Conseil de Paris a fait de Hu Jia un « citoyen d'honneur » de la ville, le même jour que le XIVème Dalaï Lama.
...


Dans un article paru sur son blog et daté du 10 septembre 2007, Hu Jia écrivait :
« Tout le monde devrait savoir que le pays qui va bientôt accueillir les Jeux olympiques est un pays où il n’y a pas d’élections démocratiques, pas de liberté de religion, pas de tribunaux indépendants ni de syndicats indépendants. Il interdit les manifestations et les grèves. C’est un État où la torture et la discrimination sont fréquentes et qui a recours à un vaste système de police secrète. C’est une nation qui viole les normes relatives aux droits humains et la dignité humaine, et qui n’est pas prête à remplir ses obligations internationales. »


                                                                                                                                                                            LF

Partager cet article

Repost 0
Published by Cspt29
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • : Parce qu'il est urgent d'agir pour: le peuple tibétain,la richesse de sa culture, les enseignements exceptionnels véhiculés par de grands érudits,les messages d'humanité de sagesse et de compassion,le symbole de paix suscité à travers le monde. Quelques volontaires ont décidé de créer un Comité de Soutien au Peuple Tibétain" (Dpt 29) appelé Tibet Solidarité 29
  • Contact

Recherche