Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:25
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle
L'arrivée  des moines  à la belle salle de la Tour d'Auvergne,  les spectateurs,  les chants et danses  traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle

L'arrivée des moines à la belle salle de la Tour d'Auvergne, les spectateurs, les chants et danses traditionnels, les photos des moines avec les enfants, le repas partagé d'après le spectacle

Les moines du monastère de Sera Mey  ont offert un superbe spectacle à Dinéault

Beau moment de rencontre et d'émotion partagé, le 10 octobre 2015 à Dinéault (près de Châteaulin 29) avec la troupe des moines du monastère de Sera Mey (tibétains exilés en Indes). Devant une belle assistance (120 personnes), les moines ont présenté un joli spectacle composé de chants boudhistes et de danses traditionnelles bretonnes.

La simplicité, la bonté naturelle des moines ont emporté l'adhésion des spectateurs, qui beaucoup découvraient pour la première fois la culture tibétaine

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 10:46
 « Arts Sacrés du Tibet », spectacle de danses et de chants, le 10 octobre 2015 à Dineaut (29)

C’est le samedi 10 octobre 2015, le Comité des Fêtes de Dineault (29), près de Châteaulin, en lien avec Tibet Solidarité 29 http://cspt29.over-blog.fr/, et Tibetan aid project http://tibetanaidproject.org/ aura le plaisir de proposer, et ce pour la première fois en Bretagne, un spectacle de danses et de chants « Arts Sacrés du Tibet ».

Cette animation proposée dans quelques villes de France et d’Europe fera escale dans cette commune après Poitiers, Paris et avant Nantes, Rennes, Genève, l’Auvergne et la Belgique pour une soirée culturelle. Composée de 5 moines bouddhistes tibétains venant du monastère de Sera Mey en Inde du Sud, cette troupe présentera un spectacle riche en couleurs en chants et en musiques.

Cette soirée se déroulera dans la belle salle de La Tour d’Auvergne en deux parties entrecoupées d’un entracte d’une demi-heure. Cet entracte sera mis à profit pour faire connaissance avec une partie de l’artisanat tibétain. Au Tibet, l’apprentissage de la musique, des chants et des danses traditionnels est dispensé dès l’enfance.

Les Tibétains qui ont fui leur pays perpétuent la pratique des arts afin de faire vivre la culture malgré l’exil. La soirée, permettra au public de se plonger au coeur des traditions du pays et de découvrir, à travers chants, danses et témoignages, l’une des nombreuses facettes de cette culture aujourd’hui menacée.

Participer à ce spectacle, c’est aussi soutenir le peuple tibétain à préserver sa culture, ses traditions.

Le prix de la place sera de 10 €.

(Gratuit jusqu’à 14ans) (Limité à 290 places)

Horaire : 20h30

Lieu : Salle de la Tour d'Auvergne

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 15:33

arton530-31b2e.jpg

La chanteuse tibétaine Gazom Lhamoengagée dans la place des femmes dans la lutte tibétaine, vit réfugiée en France depuis 3 ans.

L’artiste, originaire du Kham Nangchen (Tibet), a appris à chanter avec sa grand-mère, dès l’âge de 5 ans.

« Puis je l’ai enseigné dans une école au Tibet. Depuis, j’ai fui mon pays. J’ai chanté lors du festival des Peuples de l’Himalaya, à Vincennes, en 2010, 2011 et en juin cette année. Ma spécialité, la mélodie de kham lu, est très différente des autres chants tibétains. Je chante dans la nature, pour que mon timbre reste en harmonie avec elle. À présent, mon fils, qui joue du dranyen, luth à 3 cordes, un instrument traditionnel, m’accompagne. »L’association Tibet Solidarité 29 fait venir cette artiste pour un atelier unique de découverte et d’initiation de chants et de danses traditionnels tibétains, ouvert à toutes et tous, aucun niveau n’est exigé.

Une vraie opportunité, tout en travaillant sa voix autrement, de participer à la sauvegarde d’un patrimoine menacé et méconnu.

  • 35 € la journée ; places limitées.
  • Horaires 9h30 /17 h
  • Renseignements et inscriptions (obligatoires) - n° de tél 0695896974 
Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 18:55

COMMUNIQUE DE PRESSE


Le 10 décembre 2012 :  la  journée de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme  est décrétée  "journée de solidarité mondiale pour le Tibet"
 

Le parlement tibétain en exil, au travers d’une campagne appelée « flamme de la vérité » effectua depuis juillet 2012 une tournée européenne pour sensibiliser l’opinion internationale ainsi que les États Membres de l’Organisation des Nations Unis sur la situation au Tibet. Elle se conclura, le 10 décembre,  par une remise simultanée de lettres d’appel et de signatures au siège des Nations Unies à New York,  et au Conseil des Nations Unies pour les Droits de l’Homme à Genève

Le Tibet est actuellement fermé aux touristes et aux observateurs indépendants et aux médias. Un climat de terreur s’y est installé.   Depuis 2009, 92 Tibétains se sont immolés par le feu, appelant à la liberté au Tibet et au retour du Dalaï-lama dans son Tibet natal.

Le gouvernement chinois instaure de nombreuses mesures et règles tendant à éradiquer l’identité nationale tibétaine, comme l’imposition de la langue chinoise comme unique vecteur d’enseignement dans les écoles, l’absence de liberté de culte, la marginalisation économique des Tibétains, la sédentarisation forcée des nomades et leur ghettoïsation dans des campements. Les ressources naturelles du Tibet sont exploitées sans considération et les barrages fleurissent sur les fleuves, menaçant ainsi l’équilibre écologique de tout le sud et le sud-est de l’Asie.

Plus que jamais, la communauté tibétaine en exil appelle à l'aide et à la solidarité. Sachons répondre à  leur appel. Pour sa part, l'association Tibet Solidarité 29  va le relayer, ces  prochains jours,     aux élus, nationaux en particulier,  du Finistère.

Christian Bucher
 Tibet Solidarité 29

 

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 11:50

 

arton439-1467a.jpg

En lien avec l'Association France Himalaya Tiers Monde, nous avons le plaisir de vous inviter

au spectacle UNIQUE et EXCEPTIONNEL

 

 

 

  le dimanche 28 Octobre 2012 à 20 h

 

salle du Chapeau Rouge

rue du Chapeau Rouge 29000 QUIMPER

 

La troupe composée de 5 nonnes et 5 moines venus tout spécialement du Ladakh en Inde et se produisant gracieusement pour l'évènement


Le but est humanitaire afin de construire une Ecole Tibétaine en INDE qui sera inaugurée par sa Sainteté LE DALAI LAMA en 2013-2014.

 

 

Article de presse : "Haut en couleurs, musicalité, gaité et joie, rire, bonheur et spiritualité, ce spectacle de 3 heures avec un entracte est d'une grande richesse et d'une grande beauté car il allie, pour la première fois en France, les danses et chants sacrés monastiques, les danses folkloriques tibétaines et comporte un volet humoristique, destinés à LA PAIX DANS LE MONDE"

de  belles vidéos sur le site   dansesdutibet.free.fr

 

 

Le prix des places est de 22 € pour les adultes

13 € pour les enfants de 0 à 10 ans

17 € pour les enfants de 11 à 16 ans par chèque à Association Lungta 74 avenue

du Bac 94210 LA VARENNE ST HILAIRE


réservation contacter Laurence au 06 13 03 21 05

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 12:01

1-copie-1vendredi 2 mars 2012, par Christian Bucher

 

EXPOSIT ION PHOTOGRAPHIQUE - 3 / 28 mars 2012  

 

TIBET un peuple en sursis

Médiathèque Le Vilaren

 

Rue Dixmude à LESNEVEN

entrée libre

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 21:14

Quand on pense au Tibet, on pense avant tout au Dalaï-Lama, à la méditation et à la paix. Pourtant, le Tibet est un pays en proie à une violente répression, et aujourd'hui encore, des atrocités sont perpétrées. Anne-Sophie, lors de son voyage au Tibet, a entendu et vu des choses effroyables. Elle raconte.

Par Anne-Sophie Faivre Le Cadre Observatrice

Edité par Gaëlle-Marie Zimmermann   Auteur parrainé par Philippe Szykulla

Samedi dernier, les associations International Campaign for Tibet (ICT) et Free Tibet annonçaient l’immolation d’un quinzième Tibétain en l’espace d’un an. Cet évènement dramatique m'a remémoré mon séjour à Dharamsala, et le récit des familles d'émigrés tibétains dans lesquelles j'ai séjourné. Aujourd'hui, je ne puis plus les taire.

 

Manifestation de Tibétains en exil en Inde, contre la Chine en septembre 2011

Manifestation de Tibétains en exil en Inde, contre la Chine en septembre 2011 

 

Un peu d’histoire

Après l’invasion militaire chinoise du Tibet dans les années 1950, puis l'insurrection de la population tibétaine en mars 1959 contre l’occupant (et une annexion de fait), le quatorzième dalaï-lama, accompagné de près de 80.000 fidèles, s’enfuit.

Pour échapper aux violentes répressions,il demande l’asile politique aux pays voisins. Il trouve refuge en Inde, à Dharamsala, et y établit le gouvernement tibétain en exil.

Dharamsala, bourgade située aux contreforts de l'Himalaya, à 12 heures de route de New-Dehli et 1700 mètres d’altitude, est devenue la capitale mondiale de la culture tibétaine et le dernier phare de sa diaspora.

Au-delà de la frontière, l’anéantissement

Ce chemin d'exil qu'a pris le Dalai Lama, d'autres l'empruntent de jour en jour, encore et toujours. Beaucoup d’entre eux ont du traverser l’Himalaya pour échapper au joug du régime chinois. Au cours de ce terrible périple dans les glaces du toit du monde, tous ont perdu une part d’eux-mêmes.

Lhamo, qui a été mon guide au quartier général de l'association Free Tibet, a perdu l’usage de son œil droit au cours de la traversée, l’un des verres de ses lunettes s’étant brisé. Dawa, sa fille, âgée de quatre ans au moment des faits, a été la cible des gardes-frontières chinois.

Elle a reçu deux balles dans la jambe, et n’a pu être opérée à temps. Les médecins indiens qui l’ont prise en charge, trop tard, n’ont pu que l’amputer.

Lhamo et Dawa ne sont pas des cas isolés.

Tout promeneur, à Dharamsala, croisera sur son chemin des dizaines de ces exilés qui portent en leurs âmes et en leurs corps les stigmates d’une traversée dont beaucoup ne sont jamais revenus. L’on n'en vient à ne même plus s'en émouvoir, tant le nombre de victimes collatérales de l’invasion chinoise est élevé.

En Chine : l’obsession de l’éradication

Jamais je ne pourrai oublier le témoignage de cette femme qui m'a hébergée et nourrie pendant les quelques jours qu'a duré mon séjour à Dharamsala. Un soir, autour du feu, elle s'est assise, et elle a raconté.

Elle a raconté comment, de l'autre côté de la frontière, l'on pille, l'on chasse et l'on tue ceux qui ont le malheur d'être nés tibétains. Comment l'on emprisonne les nonnes et les moines qui refusent de préter allégeance au régime chinois.

Comment, dans la prison de Drapchi, à Lhassa, l'on affame, l'on bat, l'on viole au moyen de matraques électriques ces hommes et ces femmes dont le seul tort est celui de défendre la liberté.

Comment, dans les hôpitaux, l'on fait des nouveaux-nés tibétains des morts-nés en leur injectant de l'éthanol dans le crâne. Comment l'on avorte des femmes jusqu'au neuvième mois de grossesse.

Enfin, elle m'a raconté comment l'on avait stérilisé de force sa nièce de quatorze ans, ainsi que toute sa classe. Un médecin du gouvernement était venu au sein même du collège, et, entouré d'une meute de policiers, avait pratiqué l'intervention barbare à même le sol, sans la moindre anesthésie ni médication.

Ce récit surréaliste, j'aurai voulu ne pas y croire. Mais j'ai rencontré, au cours de mon voyage, des femmes qui portaient ces tortures en leur chair, pour les avoir vécues.

Paradoxes

Dharamsala, ville d'exil plus que ville de plaisir, est pourtant devenue un lieu touristique incontournable du nord de l’Inde. Miroir de la perte de toute une civilisation, elle est peuplée d'étranges paradoxes: les instituts de yoga et de méditation avoisinent avec des salons de piercing, ou des échoppes procurant les licencieux massages de petites prostituées de quinze ans.

Cependant, des dizaines d’occidentaux en mal d'exotisme y viennent chaque année pour revêtir le costume rouge et jaune des moines, et vivre, le temps de quelques semaines ou quelques années, l’expérience d’un engagement tout aussi spirituel que politique.

Des cars entiers de touristes venus du monde entier sillonnent la ville, le temps de quelques brefs sourires apitoyés égrenés sur quelques photos souvenir. Si d’aucuns peuvent voir en la présence de ces passagers une forme de voyeurisme malsain, au moins a-t’elle le mérite d’attirer l’attention et de faire connaître une civilisation en voie d’extinction.

La culture tibétaine devra-t ’elle paradoxalement sa sauvegarde au tourisme ? Ce dernier est-il une manière de contrer le génocide culturel dont elle souffre depuis des décennies, ou bien d’accélérer un processus d’acculturation, qui se fait autant par la milice chinoise que par le tourisme international ?

Nul ne le sait. Espérons au moins que les média, quand ils parleront à l’avenir du Tibet, le feront pour narrer une prise de liberté du peuple et non une énième immolation.


                                                                                                                                              LF

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:07

Une Bande dessinée écrite par Véronique Jannot, autobiographique
illustrée par 
Philippe Glogowski.

Une belle idée de cadeau enfants et adultes,

vendue au profit de l'Association Graines d'Avenir.

  

 

 

Disponible dès maintenant dans un grand nombre de librairies ou directement au éditions du Signe

www.editionsdusigne.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous ceux qui accompagnent les actions de Graines d'avenir, parains et donateurs, qui nous permettent d'aider des centaines d'enfants pour un avenir meilleur.

www.grainesdavenir.com  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                             LF

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 10:59

Source : Avaaz.org

 
Il y a quelques jours, Palden Choetso s'est immolée par le feu et en est morte. Le mois passé, neuf moines et nonnes bouddhistes se sont immolés pour s'opposer à la répression chinoise qui s'intensifie au Tibet. Ces actes tragiques sont un appel à l’aide désespéré, et nous pouvons répondre à leur appel. La Chine interdit l'accès à la région, mais si nous convainquons six gouvernements clés en lien étroit avec la Chine d'envoyer des diplomates dans la région, cela permettra de révéler la répression grandissante et de sauver des vies. Signez la pétition urgente! 


Il y a quelques jours, Palden Choetso sortit de son couvent, se couvrit d'essence et s'immola par le feu tout en plaidant pour un "Tibet libre". Elle décéda quelques minutes plus tard. Le mois passé, neuf moines et religieuses se sont immolés pour s'opposer à la répression chinoise grandissante sur le peuple tibétain pacifique

Ces actes tragiques sont un appel à l'aide désespéré. Equipées de mitrailleuses, les forces de sécurité chinoises battent les moines et les font disparaître de force, assiègent les monastères et vont jusqu'à tuer les personnes âgées qui les défendent -- le tout souligne une volonté d'abolir les droits des Tibétains. La Chine interdit rigoureusement l'accès à la région. Mais si nous convainquons les gouvernements clés d'y envoyer des diplomates pour révéler l'ampleur des brutalités grandissantes, nous pourrions sauver des vies.

Nous devons agir au plus vite -- cette situation atroce est hors de contrôle sous la censure permanente. Nous avons observé de manière répétée que lorsque les diplomates eux-mêmes constatent les atrocités, ils sont motivés à agir et font monter la pression sur les responsables politiques. Répondons au cri tragique de Palden et lançons une pétition massive aux six dirigeants du monde ayant le plus d'influence à Pékin pour qu'ils envoient une mission au Tibet et condamnent la répression. Signez la pétition urgente:

 https://secure.avaaz.org/fr/save_tibetan_lives_fr/?vl 

Les Tibétains étouffent sous le joug chinois. Ils ne peuvent pratiquer leur religion librement -- le simple fait de télécharger une photo du Dalaï-Lama peut conduire un Tibétain en prison. Et la situation ne fait qu'empirer: des colonnes de troupes chinoises mènent un blocus des plus grands monastères et enrôlent des moines dans des programmes de "rééducation patriotique". Cette situation horrible est hors de contrôle.

Depuis le début de l'année, onze moines et nonnes se sont immolés, et à chaque manifestation la Chine resserre son emprise. Pour les Tibétains, les immolations sont des sacrifices très graves qui révèlent l'étendue de leur désespoir. Ils croient que commettre un suicide a un impact dévastateur sur le cycle de réincarnations et le ferait même reculer de 500 vies. Mais la situation du Tibet est si horrible que les moines et nonnes renoncent à leur rang dans ce cycle, espérant à la place attirer l'attention de la communauté internationale et obtenir la paix pour leurs frères et soeurs.

Le gouvernement chinois n'autorisera ni les journalistes ni les observateurs des droits humains à pénétrer dans la région -- il y a quelques jours, des journalistes de Sky News et de l'AFP ont été contraints de quitter le Tibet. Mais les diplomates peuvent demander d'y accéder avec succès. Et, comme nous l'avons vu récemment en Syrie, ils sont le meilleur moyen d'obtenir des rapports directement, de faire savoir à la Chine que le monde la regarde et d'entamer des tractations diplomatiques de haut niveau sur les droits humains des Tibétains.

Il ne tient qu'à nous de donner l'alerte mondiale. Si nous convainquons les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, l'Inde, la France et l'Union Européenne d'envoyer une délégation maintenant, ils pourraient inciter la Chine à agir. Pas de temps à perdre -- signez la pétition urgente:

https://secure.avaaz.org/fr/save_tibetan_lives_fr/?vl

Les membres d'Avaaz soutiennent des projets qui brisent le black-out médiatique et défendent la culture et la liberté de culte des Tibétains. Mais la répression impitoyable de la Chine s'intensifie. Il est temps pour toute notre communauté de prendre position aux côtés de ces personnes pacifiques qui sacrifient leur propre vie au nom des droits fondamentaux. Montrons-leur que le monde ne les a pas oubliés.

Avec espoir et détermination, 
L'équipe d'Avaaz

                                                                                                      LF

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 17:46

 

Après avoir été montrée en 2010 à Brest, à la Maison de la Fontaine,

L'exposition "Tibet, un peuple en sursis"

sera visible à Plougastel Daoulas 

du 26 septembre au 4 novembre 2011

Rencontrez l'association au vernissage

vendredi 7 octobre à 18h30

1 

Espace Avel Vor

Route de la Fontaine Blanche Daoulas

29470 Plougastel

Entrée libre

 

Organisée par Tibet Solidarité 29 - tibetsolidarité29@free.fr-  tel 06.18.85.13.16

Published by Tibet Solidarité 29 (rédacteur)
commenter cet article

Présentation

  • : Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • : Parce qu'il est urgent d'agir pour: le peuple tibétain,la richesse de sa culture, les enseignements exceptionnels véhiculés par de grands érudits,les messages d'humanité de sagesse et de compassion,le symbole de paix suscité à travers le monde. Quelques volontaires ont décidé de créer un Comité de Soutien au Peuple Tibétain" (Dpt 29) appelé Tibet Solidarité 29
  • Contact

Recherche