Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 13:03

tibet-gathering-monks-305.gif

Selon une source tibétaine vivant en Inde, plus de 5 000 moines tibétains, nonnes et fidèles, défiant les ordres des autorités chinoises, se sont réunis du 15 au 24 juillet 2011 dans un monastère situé dans le sud-ouest de la province du Sichuan pour échanger sur la promotion des valeurs culturelles et l’unité nationale tibétaines. Le rassemblement - le quatrième d’une série de réunions régionales annuelles - s’est déroulé à Lithang Gonchen, principal monastère du Comté de Lithang, à Kardzé  au Sichuan.

 

Cette réunion se déroule alors qu’une campagne de répression est menée par Pékin dans les zones à majorité tibétaine.

Les autorités chinoises avaient d’abord tenté de limiter le nombre de participants, mais finalement elles ne sont pas intervenues, même si les forces de sécurité sont restées campées à proximité, tout au long de l’événement, a déclaré Atruk Tseten, député de l'Assemblée du peuple tibétain du gouvernement en exil, basé en Inde.
En plus des discussions à thème religieux, les participants ont entendu des échanges relatifs aux enjeux sociaux et culturels, y compris l’importance de préserver la langue tibétaine et l’unité des Tibétains vivant dans les trois provinces traditionnelles tibétaines, l’U-Tsang, le Kham et l’Amdo - toutes dirigées par la Chine actuellement. 
"Cela a eu un grand impact sur les jeunes Tibétains présents et aidé à maintenir leur identité en tant que Tibétains" a déclaré Atruk Tseten, citant des informations recueillies auprès de responsables locaux et de participants à la réunion.
Au début de la réunion, des représentants du monastère se sont adressés aux laïcs tibétains présents, ne parlant qu’en tibétain, portant un costume tibétain traditionnel, et prélevant des amendes sur ceux qui s’aidaient de mots chinois dans la conversation. tibet-gathering-400.gif

Les organisateurs de la réunion ont également découragé les fonctionnaires civils du siège du Comté de Lithang de pénétrer dans l’espace du monastère, disant : "Nous ferons certaines choses que vous n’aimez pas", a rapporté Atruk Tseten.
"Et si vous venez, portez des vêtements tibétains appropriés et ne parlez qu’en tibétain ou taisez-vous", fut-il dit aux fonctionnaires.
Tseten fait remarquer que Lithang Gonchen, le monastère d’hébergement de la réunion de cette année, avait envoyé des invitations à plus de 100 autres monastères - à Kardzé et dans les Préfectures voisines - et que 40 à 50 d’entre eux avaient envoyé des participants.


Les autorités chinoises avaient prévenu les organisateurs du monastère de Lithang que "pas plus de 1 000 Tibétains seraient autorisés à se rassembler".
Il leur a été répondu que les invitations avaient déjà été envoyées, et que personne ne serait refoulé.
Bien que les autorités aient cherché à empêcher la participation de moines du monastère de Kirti à Kardzé, une délégation de ce monastère était également présente.

Le monastère est toujours occupé et surveillé par la police, l’armée et les forces spéciales de police, à l’intérieur comme à l’extérieur, restreignant l’activité et le mouvement des moines.

Doinyo Dorje, 34 ans, moine du monastère de Kirti, a été condamné à trois ans de prison. Il est maintenant incarcéré dans la prison de Mianyang près de Chengdu, au Sichuan.
Trois autres jeunes gens ont été condamnés et sont emprisonnés à Mianyang, mais leurs noms ne sont pas connus.

Sources : www.tibet-info.netRadio Free Asia, 27 juillet 2011

                                                                                                                                          LF

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Comité de Soutien au Peuple Tibétain (29)
  • : Parce qu'il est urgent d'agir pour: le peuple tibétain,la richesse de sa culture, les enseignements exceptionnels véhiculés par de grands érudits,les messages d'humanité de sagesse et de compassion,le symbole de paix suscité à travers le monde. Quelques volontaires ont décidé de créer un Comité de Soutien au Peuple Tibétain" (Dpt 29) appelé Tibet Solidarité 29
  • Contact

Recherche